Le coin coin du K-narre

Toto à l’école :

L’institutrice :
– Bonjour, les enfants.
Aujourd’hui, nous allons faire notre première leçon d’éducation sexuelle.
Toto du fond de la classe près du radiateur:
– M’dame, ceux qui ne sont plus puceaux, y peuvent aller jouer au foot ?

Canard coquin

Maman demande à Toto:
-Pourquoi as-tu de mauvaises notes?
-Parce que ce n’est pas moi qui les met.

Canard coquin

CHARADE

Mon premier est un oiseau.
Mon deuxième circule dans les veines.
Mon troisième est là ou je dors.
Mon tout est une fleur.

Qui suis-je?

Réponse : Le pissenlit (Pie-sang-lit).

Canard coquin

CHARADE

Mon premier est la capitale de l’Italie.

Mon second est une voyelle.

Mon troisième est un fleuve d’Europe.

Mon tout est une plante qui sent bon.

Réponse : Le romarin (Rome – A – Rhin).

Canard coquin

Toto et l’école :

Toto ne veut pas aller à l’école, il appelle son prof et lui dit au téléphone, en essayant de se faire passer pour son père:
– Toto ne peut pas aller a l’école car il est hyper malade !
– Qui est au téléphone ?
– Euh ! C’est mon papa !

Canard coquin

Médecin …

C’est l’histoire d’une petite mamie qui, à la campagne, est sur son lit gravement malade.

Le médecin de la ville vient la voir et l’ausculte.

Le Papi attend dans le séjour. Le médecin sort après de très longues minutes et lui dit :
– Votre femme est dans un état comateux !

Le Papi qui n’a pas bien compris, rentre dans la chambre de sa promise. La mamie lui demande :
– qu’ek ksé ty qui la dit l’docteu à mon sujet ?
– Oh ché pas trop… il a dit k’tes dans un état comme ma queue…, répond le Papi !
– Non di dju, non di dju ?!? s’exclame la mamie…, bin j’suis pas prêt’ d’me levé alors !!!

Canard coquin

Raymond Devos …

« On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort !

Canard coquin

«  »Si tu étais plus belle, je me serais déjà lassé. Tandis que là, je ne m’y suis pas encore habitué« 

Canard coquin

« Rien, ce n’est pas rien ! La preuve, c’est que l’on peut le soustraire. Exemple : rien moins rien = moins que rien ! »

« Une fois rien, c’est rien ; deux fois rien, ce n’est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà s’acheter quelque chose, et pour pas cher ».

Laisser un commentaire